Zaz

El piano

Eblouie par la nuit

De nos nuits de fumette,/ il ne reste presque rien/ que des cendres au matin
El piano

Je veux

Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité
El piano

Eblouie par la nuit

De nos nuits de fumette,/ il ne reste presque rien/ que des cendres au matin
El piano

Je veux

Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité
El piano

Je veux

Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité
El piano

Eblouie par la nuit

De nos nuits de fumette,/ il ne reste presque rien/ que des cendres au matin
El piano

Je veux

Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité
El piano

Je veux

Oubliez donc tous vos clichés, bienvenue dans ma réalité
El piano

Eblouie par la nuit

De nos nuits de fumette,/ il ne reste presque rien/ que des cendres au matin