Quand j’étais petit garçon
Je repassais mes leçons
En chantant.
Et bien des années plus tard
Je chassais mes idées noires
En chantant.
C’est beaucoup moins inquiétant
De parler du mauvais temps
En chantant.
Et c’est tellement plus mignon
De se faire traiter de con
En chanson.

La vie c’est plus marrant
C’est moins désespérant
En chantant.

La première fille de ma vie,
Dans la rue je l’ai suivie
En chantant.

Quand elle s’est déshabillée,
J’ai joué le vieil habitué
En chantant.
J’étais si content de moi
Que j’ai fait l’amour dix fois
En chantant.
Mais je n’peux pas m’expliquer
Qu’au matin elle m’ait quitté
Enchantée.

L’amour c’est plus marrant
C’est moins désespérant
En chantant.

Tous les hommes vont en galère
A la pêche ou à la guerre
En chantant.
La fleur au bout du fusil
La victoire se gagne aussi
En chantant.
On ne parle à Jéhovah
A Jupiter, à Bouddha
Qu’en chantant.
Qu’elles que soient nos opinions
On fait sa révolution
En chanson.

Le monde est plus marrant
C’est moins désespérant
En chantant.

Puisqu’il faut mourir enfin
Que ce soit côté jardin
En chantant.
Si ma femme a de la peine
Que mes enfants la soutiennent
En chantant.
Quand j’irai revoir mon père
Qui m’attend les bras ouverts
En chantant.
J’aimerais que sur la terre
Tous mes bons copains m’enterrent
En chantant.

La mort c’est plus marrant
C’est moins désespérant
En chantant.

Quand j’étais petit garçon
Je repassais mes leçons
En chantant.
Et bien des années plus tard
Je chassais mes idées noires
En chantant.
C’est beaucoup moins inquiétant
De parler du mauvais temps
En chantant.
Et c’est tellement plus mignon
De se faire traiter de con
En chanson.

Nou comentari

Comparteix